ATELIER
Comprendre l'économie informelle

Gratte-ciel

Détails de l'atelier

Quelle  soit  formelle  ou  informelle  l’économie  a  pour préoccupation  première d’investiguer  sur  le  comment l’être  humain  s’y  prend  pour  produire  des  biens  et/ou services  (limités)  afin  de  satisfaire  ses  (besoins  illimités). C’est  ce  que  dit  la  théorie standard. Ce champ d’investigation s’étend de la production à la consommation des  dits  biens  en  passant  par  la répartition.  Globalement en  économie  la  théorie standard distingue  les  systèmes économiques  et  les  secteurs, branches  et  filières- sans faciliter  la  tâche  au  non  initié  - qu’on  est  face  aux éléments  de  production  de bien, qui permettrait de satisfaire les besoins.

 

Le  système  est  le contenant  de  la  production  et  les secteurs,  branches  et filières   constituent   le   contenu.   Alors   que   le   système   recouvre   le   modèle   de développement  qui  repose  sur  la  croissance,  les éléments de  production  sont  à classer  dans  le  système  productif. Pour  comprendre  l’économie  dite  informelle,  on peut soutenir  que  les biens  sont  produits  à  partir  des techniques  rudimentaires, artisanales  et  n’entrent  que difficilement  dans  ce  qu’il  conviendrait  d’appeler  un modèle  de  développement;  donc  existence  d’un  circuit  économique  et  d’un  système productif. 

 

Le problème de l’économie dit «informelle» c’est qu’elle est restée longtemps méconnue et qu’elle commence depuis peu à connaître un regain d’intérêt, du fait de la   précision   des   concepts   et   des   techniques   de   mesure,   ainsi   que des   enjeux politiques, sociaux et économiques majeurs croissants, qu’elle soulève.

 

Cette  conférence  va  revenir  d’abord  sur  l’enjeu définitionnel  de  l’économie informelle,  les  problématiques liées  à  sa  mesure  et  la  manière  dont  la  théorie économique standard l’a appréhendée. Ensuite la conférence présente les principaux faits  stylisés  sur  le poids  et  le  rôle  de  l’économie  informelle,  avec  une attention particulière sur sa dynamique micro et macro de court terme et de long terme. Des  pistes  de  politiques économiques  susceptibles  de  faire  rimer  économie informelle et développement et social; la voie d’entrée dans les échanges internes et internationaux seront finalement proposés pour amener en débat la séparation entre pays à économie informelle ou pays en transition et pays à économie développée ou de marché.

C’est ce que nous explorerons ensemble dans cet atelier !

20151031_164251 OPPE 1_edited.jpg

Atelier animé par Gervais Douba